La moto électrique en 13 questions

Lightning LS-218

Comment bien choisir sa moto électrique ? 

Il existe deux catégories distinctes par la puissance des moteurs:

Modèle 50 cm3 : Cyclomoteur, accessible dès 14 ans avec avec un BSR. Les motos électriques 50 cm3 développent une puissance de 2200 W, soit une vitesse maximale de 45 km/h.

Modèle 125 cm3 : Motocyclette légère, accessible avec le permis B (voiture) + une formation de 7 heures. Les motos électriques 125 cm3 développent une puissance de 5000 W, soit une vitesse maximale de 100 km/h.

Tout comprendre sur la moto électrique avec 13 questions 

1 Ca marche comment une moto électrique ?

Un moteur électrique fonctionne sur le principe de l’électro-aimant. Le stator (partie statique) fait bouger, excite le rotor (partie mobile), cette réaction provoque une énergie, un mouvement rotatif plus ou moins puissant selon les caractéristiques des éléments. Il suffit d’installer un axe sur le rotor pour récupérer cette énergie mécanique et la transmettre, via une chaine ou courroie, à la roue arrière. C’est beaucoup moins compliqué qu’un moteur thermique, mais cela nécessite une technologie pourtant très pointue et sophistiqué !

2 Quelles sont les différentes motorisations électriques existantes ?

Il existe 2 technologies différentes de moteurs électriques, les moteurs « Brushed » (avec balais) et « Brushless » (sans balais). Le Brushless est le plus largement utilisé car il a un meilleur rendement limitant les frottement et donc moins de problèmes. Le moteur est géré par un système électronique (un contrôleur), son homologue thermique est le système d’injection. Il gère les performances du moteur comme l’accélération et la récupération d’energie et veille à sa longévité. C’est avec cet élément que les différents mappings électroniques peuvent être intégrés, privilégiant ainsi les performances ou l’autonomie.

3 Quels types de batteries ?

Sur icoolwheel.com nous ne vendons que des motos ou trottinettes avec des batteries au lithium-ion ou lithium-Polymère, qui offrent les meilleures performances. Elles sont gérées par un système de gestion électronique (BMS : Battery Manager System), les charges et les décharges sont optimisées afin d’améliorer la durée de vie de chaque batterie.

4 Quelle est la durée de vie d’une batterie ?

Un certain temps mais un temps certain ! Les durées de vie des batteries ne font qu’augmenter, par exmeple chez Zero la durée de vie théorique varie de 290 000 à 730 000 km selon les modèles, en pratique certainement plus que la durée de vie de la moto elle-même. Tesla promet 1.6 millions de kilomètres avec ses nouvelles batteries. On peut vraiment se projeter dans le futur avec des telles données ! Le problème sera donc surtout sur le marché de l’occasion, tout en sachant que le prix d’une batterie neuve représente quasiment la moitié de la plupart des véhicules…

5 Les données d’autonomie sont-elles fiables ?

Les données d’autonomies « constructeurs » sont souvent surévaluées. Une norme européenne (UE 134/2014) a vu le jour t est désormais imposée pour les véhicules électriques. Cette donnée varie en fonction du poids du conducteur, des conditions climatiques, du type de conduite, etc. Les écarts peuvent aller du simple au double ! Comme l’on peut s’en douter une moto électrique consomme moins d’énergie en ville que sur la route ou elle est quasiment à la vitesse maximale !

6 C’est quoi en faite la récupération d’énergie ?

En freinant tout engin produit de l’énergie cinétique. Cette énergie est en partie transformée en chaleur (au niveau du disque de frein), grâce aux technologies novatrices elle peut être récupérée pour produire de l’électricité et recharger les batteries linéairement grâce à des condensateurs, et augmenter l’autonomie tout en préservant la batterie. Chaque décélération ou freinage transfère de l’énergie de recharge, cela permet d’obtenir un véritable frein moteur. Les utilisateurs vont alors prendre conscience de l’utilité d’anticiper les évènements sur la route en utilisant leur frein moteur, pour allonger la durée de leur parcours économique. Ce qui à grande échelle résultera en moins d’accidents et plus de concentration, ce qui est vraiment intéressant quand on y pense !

7 Comment je dois entretenir ma moto électrique ?

En dehors des pièces d’usures classiques (pneus, plaquettes, courroies, etc), l’entretien d’une moto électrique est extrêmement réduit ! Les motos les plus performantes disposent d’une système de refroidissement par huile, il est conseillé d’effectuer une vidange annuelle, tout au plus. Pas de révision, pas de vidange, pas de bougies à changer. En revanche l’élément le plus sensible étant la batterie, elle a une durée de vie limitée, pour la prolonger il faudra lui apporter un soin tout particulier, nous vous recommandons de la recharger au moins 1 fois tous les 2 mois lorsque vous n’utilisez pas votre moto.

8 Y'a une boite de vitesses ou pas ?

Avec un moteur électrique vous disposez instantanément de 100% de sa puissance et couple. Une boite de vitesse est donc inutile, vous contrôlez tout aisément avec l’accélérateur. Cependant il existe quelques rares fabricants qui ont préféré conserver une boite de vitesse sur certain modèles, par tradition motarde plus que par nécessité.

9 La différence entre puissance continue et puissance crête ?

C’est la même chose que les chaines hi-fi, la puissance électrique des motos électrique s’exprime de 2 façons différentes : puissance continue ou nominale (puissance que le moteur peut délivrer en continu) ou puissance crête (le pic de puissance maximale qu’il peut y avoir au démarrage lors de l’appel de courant puis se stabilise).

10 L’assurance est-elle moins chère ?

Le tarif des assureurs dépend du facteur de risque de chaque modèle. Même si les statistiques ne sont encore pas assez précises, les motos électriques sont considérées comme moins accidentogènes et plus vertueuses. Le montant des cotisations est donc minimal et certains assureurs offrent même des tarifs spéciaux (jusqu’à -40% !). Le prix de la carte grise est aussi impacté de manière positive, le calcul de la puissance fiscale est avantageux.

11 Quel permis de conduire il faut pour conduire une moto électrique ?

Pour conduire un 2 roues 50cc (catégorie cyclomoteur)

Il faut être âgé d'au moins 14 ans. Mais devant la législation des deux-roues, tous les plus de 14 ans ne sont pas égaux. La législation autour des scooters (électriques ou thermiques) a beaucoup évoluée ces dernières années : en 2002, le décret n° 2002-675 a rendu obligatoire la détention d’un brevet de sécurité routière (BSR) pour conduire un scooter sans permis, puis l’arrêté du 8 novembre 2012 a remplacé le BSR par la catégorie AM du permis de conduire.

En résumé, il y a 3 situations possibles qui dépendent de la date de naissance du conducteur :

- Avant le 31 décembre 1987, toutes ces personnes peuvent conduire un scooter avec ou sans permis de conduire 

- Après le 1er janvier 1988, les conducteurs de scooter doivent être titulaires du BSR ou d’un titre équivalent européen

- Pour ceux qui viennent d’avoir 14 ans, la loi impose désormais d’être titulaire de la catégorie AM du permis de conduire (l'ancien BSR)

Pour conduire un 2 roues dont la cylindrée est supérieure à 50cc et inférieure à 125cc

Vous devez être titulaire:

- D’un permis A1

- D’un permis A ou A2

- D’un permis B (auto) depuis plus de 2 ans. Vous devrez alors suivre une formation spécifique de 7 heures.

Vous pouvez cependant être dispensé de cette formation dans les cas suivants :

– Vous êtes titulaire du permis B depuis au moins 2 ans et vous avez déjà été assuré pour un 2 roues inférieur à 125cc au cours des 5 années avant 2011. Vous devrez présenter dans ce cas précis un relevé d’informations (attestant l’ancienneté de la conduite) fourni par votre assurance lors d’un éventuel contrôle.

– Les titulaires d’un permis B obtenu avant Mars 1980

Dans le cas contraire, vous devrez obligatoirement suivre la formation de 7 heures. Celle-ci est dispensé par un établissement agrée type Auto/Moto école. Elle dure une journée et se compose de 3 modules : un module théorique de 2h, un module hors circulation ( Découverte et contrôle de la sécurité du véhicule), et enfin un module de conduite sur route de 3h

12 Où je peux recharger ma moto électrique ?

Les motos électriques peuvent être chargées avec une simple prise de courant 220V, pour une charge dite « lente ». Si vous souhaitez une recharge rapide, selon les modèles, il possible d’utiliser un chargeur spécifique permettant ce mode. Il est aussi possible de se brancher sur certaines bornes publique de type Autolib’ avec un abonnement 2 roues. En fonction des modèles, il est même possible de retirer la batterie pour la transporter à son bureau et chez soit tranquillement, afin de la recharger plus facilement encore. Il faut compter environ 6-8h de charge, seulement de 1-4h avec un super chargeur.

13 Le bonus écologique pour les motos électriques 

Ca y’est ! Depuis le 1er janvier 2017, pour les motos, tricycles, quadricycle le gouvernement offre une prime de 250€/KWh (ex : 60V x 30AH = 1.8 KWh = 250 x 1.8 = 450€). Cette offre est limitée à 27% du prix avec un plafond de 1000€. Uniquement sur les modèles homologués, le propriétaire devra s’engager à ne pas revendre sa moto pendant 1 an minimum.